L'échec fortifie les forts - Chronique d'un ratage en cuisine

10:49 Ornithorynque Chafouin 7 Comments

Pour ceux qui me suivent sur Twitter, vous avez déjà connaissance de ma déconvenue du week-end. 
Pour les autres, pourquoi vous privez-vous de ce bonheur d'avoir des exclus sur ma vie au quotidien ? 
Je ne comprends pas. 

Bref. Je vous laisse constater:
Vous noterez: à gauche, la marre de beurre. En haut, les cookies qui n'en finissent plus de s'étaler. En bas à droite, le cookie-concept "gras mais sec"

Ce week-end, j'ai raté des cookies, quoi. Blogueuse cuisine en carton. La honte sur moi et ma famille. 


Je suis donc passée par tous les stades du deuil. 

1. Le déni. Non mais si je mets le four à 190°, tout le beurre fondu sur la plaque finira bien par s'évaporer et donc permettre aux cookies de cuire. Hum. NON.

2. La colère. C'est quoi ces F**** blogueuses qui mettent en ligne des recettes trop cool et qui les testent pas ? C'est du foutage de gueule. Bande de b****. (ça c'est la partie que vous avez eu sur twitter) (et oui je jure beaucoup en anglais). 

3. Le marchandage. Non mais peut être qu'ils sont bons quand même. Ou que je peux les transformer en autre chose. Des croquettes pour chats ?

4. La dépression. Je suis même pas capable de faire des Cookies. DES COOKIES QUOI. WHY GOD WHY? WHY DOES EVERYTHING BAD HAPPEN TO MEEEEEEEEEEEEEE?

5. Acceptation. Bon c'était que des cookies et puis ça se mange finalement, même si c'est moche.Et sec un peu. Mais gras en même temps.

Mais c'était pas le sujet de ce post en fait. Se rater en cuisine ça arrive, souvent. Voire tout le temps pour les moins doués d'entre nous (spécial cass-dédi à ma Maman et à Jacqueline du Meilleur Pâtissier, qui partagent le même don pour le "cramé à l'extérieur, pas cuit à l'intérieur"). 

Donc ce n'est pas le problème. Et puis comme le disait St Ex, l'échec fortifie les forts, et avec ce gros ratage, me sont également venues plusieurs idées de recettes "améliorées" donc tant mieux. 

En revanche, j'ai un tout petit peu envie de râler. De râler contre le concept de "j'ai un blog de cuisine mais en fait je balance des recettes sans les tester parce que je suis trop une star et que je vous emmerde". 

Parce qu'apparemment y'en a beaucoup qui font ça. Et je m'en doutais pas, candide que je suis. 

Au cas particulier, c'était impossible que la recette fonctionne. Je m'en suis douté en la préparant, je sentais que ça n'allait pas. 

Mais j'ai fait confiance car c'est pour moi le concept même du blog cuisine: tu récupères une recette dans un livre, tu la testes, tu la corriges, et tu la mets sur ton blog. L'étape essentielle étant "tu la testes". Sinon, en fait, je m'emmerde pas à lire des blogs et je passe une commande à la Fnac. 

Voila voila. C'était mon petit moment de  ....

7 commentaires:

  1. Samedi, j'ai refait tes cookies d'après Pierre Hermé et je n'ai eu que des compliments ;)
    Je ne tenterai plus d'autres recettes, je me tiens à la tienne.
    Sauf si vraiment, tu trouves mieux ... mais j'attendrais que tu testes avant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah merci beaucoup, vraiment!
      Le "ratage" du week-end, c'était pas sur la pâte à cookie mais sur les "pépites" de chocolat, qui étaient censées être des pépites choco-nutella... Je les recommande pas du tout.
      En revanche, je vais les retenter en adaptant la recette !
      Et la pâte à cookie que j'avais utilisée, c'est celle de Laura Todd, qui a l'air pas mal du tout en fait.
      Donc je ne baisse pas les bras, et avec un peu de chance, y'aura une nouvelle recette de cookies bientôt ! (mais j'avoue qu'Hermé est difficile à battre)

      Supprimer
  2. Coucou !
    Je suis d'accord avec ton "coup de gueule" !
    Quand on publie, c'est qu'on est sûr de notre coup, qu'on a fait un constat positif de réussite, ou si ça a raté, on a retenté avec des adaptations pour être sûr d'offrir une recette qui fonctionne ! Sinon, ben on fait un blog où on ne mentionne que des noms de recettes avec le livre et la page où la trouver !
    Ca m'est arrivé aussi ce genre de déconvenue et c'est vrai que très souvent, avant de chercher sur le net, je regarde dans mes bouquins si je n'ai pas la recette, parce qu'à me vautrer, autant le faire avec une recette originale et pas avec une pseudo recette qui fonctionne mais qui en fait est non testée non validée !
    Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton commentaire ! ça fait peu de temps que je blog, c'est peut être pour ça, mais j'envisage pas de publier sans tester (ou sans le dire, du moins ?). Enfin bon, je vais profiter des vacances de Noël pour essayer de mettre au point une recette de cookies au nutella parce que quand même, ça avait l'air bon !

      Supprimer
  3. Ton post me rassure en ce moment tous mes cookies ont à peu de choses près la même allure que les tiens, quant au goût.......... Mais je me suis faite la promesse d'en réussir de nouveaux comme avant quand je savais à peu près les faire...... Après je pense que pour ce genre de biscuit il faut appliquer SA recette de base et piquer les idées garniture des copines blogueuses..... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu veux une très bonne recette, fais un tour ici : http://lornithorynquechafouin.blogspot.fr/2012/11/enfin-des-vrais-cookies-merci-pierre.html

      c'est la recette de Pierre Hermé que j'ai un peu modifiée, et j'ai jamais eu un ratage ! (et plusieurs personnes l'ont testée depuis que je l'ai mise en ligne, je n'ai que de bons retours)

      Merci pour ton passage & à bientôt :)

      Supprimer
  4. Salut,

    je suis tombée par hasard sur ton article. J'ai réalisé dernièrement les pépites de nutella. Et j'avoue qu'ils fondent rapidement. Mais à la deuxième tentative, je les sors à la dernière minute du frigo et par contre la cuisson des cookies, je la baisse à 9-10 minutes. Ou sinon j'ai vu qu'il y en a qui conserve carrément au congélo. Sinon la recette de Laura Todd, c'est une merveille. ;)

    RépondreSupprimer