Les rikakats libanais (feuilletés menthe-fêta)

16:57 Ornithorynque Chafouin 7 Comments

Je confesse avoir une grande passion pour la cuisine libanaise (d'ailleurs, tu as déjà ma recette de poulet mariné façon libanaise ici). Forcément, c'est plein d'huile. 
Nonobstant (oui, nonobstant) j'y suis allée un peu à reculons, pensant - à tort- que les recettes devaient être compliquées ou qu'elles nécessitaient beaucoup de minutie. Que nenni. Tu peux faire n'importe quoi (comme j'aime le faire souvent) et ça marche. 

Au passage, je tenais à dédicacer cette recette plein de gras et de fromage à Monique bacon-lobster, pour son grand soutien durant mes errances, notamment bloguesques (t'en fais pas Monique, y'a une dédicace mieux à la fin). 


Pour 8 rikakats (soit une entrée pour 4 personnes, parce que 2 rikakats, c'est déjà ton apport hebdomadaire en huile): 

- 4 feuilles de brick
- 200g de fêta
- 1 oeuf
- 15g de beurre
- 10 à 15 feuilles de menthe
- de l'huile d'olive

On commence par la farce, on ne peut plus simple à réaliser: Il suffit de battre l'oeuf, puis de lui ajouter les feuilles de menthe ciselées et enfin, la fêta écrasée à la fourchette. 
Au final, ça donne ça: 


 Ensuite, arme-toi de ta feuille de brick qui, normalement, est ronde. Coupe-la en deux. Et là, tu te concentres, c'est le "roulage" du rikakat qui est bien relou au début. 

Pour bien faire, il te faudra faire fondre les 15g de beurre au micro-ondes et t'emparer d'un pinceau de cuisine. 

A l'aide d'une petite cuillère, on dépose de la farce au milieu du demi-cercle de brick comme là: 

 
Ensuite, on rabat le côté droit de la feuille sur la farce, comme ici : 


On beurre un peu, puis on fait la même chose du côté gauche: 


 On beurre bien, et on roule, en partant du bas (en guest stars, mes doigts): 

 
Et hop. C'est roulé. Bon, j'avoue je maîtrise pas hyper bien le roulage, mais jusqu'ici je les faisais carrés. Alors bon. Déjà j'ai fait l'effort pour vous, ne soyez pas ingrats. 

 
En plus, le plus dur est fait. Maintenant tu n'as plus qu'à poser délicatement les rikakats dans une poêle déjà chaude avec suffisamment d'huile pour les faire frire. 

Pour les retourner et qu'ils soient bien dorés de tous les côtés, je vous conseille d'utiliser deux cuillères à soupe, sinon vous risquez de percer les rikakats et de voir la fêta se répandre partout. Le Drame. 

Voilà. Au bout de quelques minutes, les rikakats sont bien dorés et prêts à être servis <3
Pour info, vous pouvez tout à fait les préparer à l'avance et les réchauffer au four, à 180° quelques minutes avant de servir. 


 Merci merci !

Et de nouveau, un grand Merci à Monique, et à sons sens du détail à la limite du blocage au stade anal <3 Si je pouvais, je t'enverrais une armée de Serge Lama en short à Paillettes. En attendant, j'ai que ça: 

 

 


7 commentaires:

  1. Jolis doigts (et merci Monique)

    RépondreSupprimer
  2. houuuu la, ça fait longtemps que je ne les cuis plus à l'huile comme ça, trop gras !!
    hop au four dans un plat, juste badigeonnés d'huile au pinceau, c'est bien suffisant et mes enfants préfèrent aussi, tout le monde est content !!
    bises, belle journee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue sur marmiton ! Moi, ma recette je l'aime comme ça et c'est justement parce que c'est gras. Tradition libanaise, quoi.

      Supprimer
  3. J'ai remplacé la feta par du pâté et la brick par du pain azyme et c'est beaucoup plus léger.

    NON JE DECONNE.

    Je les ai fait tels quels, badigeonnés de beurre, cuits trempés dans l'huile et c'était si ONOMNOM que j'aurais pu mourir tout de suite après si je n'avais pas eu les muffins à goûter.

    RépondreSupprimer