Paupiette, je t'aime à l'italienne

09:00 Ornithorynque Chafouin 12 Comments

Je crois que j'ai droit à la palme du glamour pour cette recette. Mais c'est vraiment super bon, alors tu me pardonneras, hein ? 


Pour 2 personnes: 

- 2 escalopes de veau
- 2 tranches de jambon de parme
- 1/2 boule de mozza (50/60g quoi)
- du basilic
- quelques tomates séchées
- 1 tomate
- 1/2 oignon
- du fond de veau
- de la maïzena
- matériel essentiel: de la ficelle. matériel facultatif: un attendrisseur à viande ou un boucher. 

En premier lieu, on prépare les escalopes. Si tu les achètes chez le boucher, il peut le faire lui même si tu lui demandes gentiment de l'attendrir. Sinon il te faut un marteau à viande, aussi appelé un attendrisseur. Ce qui est marrant c'est que tu te sers dudit attendrisseur pour lui filer violemment des coups jusqu'à ce qu'elle soit bien plate. Mais avec amour. 

Sur ton escalope rouée de coups, mais bien plate, tu déposes une tranche de jambon, en gardant le gras, c'est important, le gras. Si elle dépasse, pas de panique, tu la replies vers l'intérieur, personne n'y verra rien. 

On ajoute ensuite au milieu de l'escalope des dés de mozza, du basilic émincé, un peu de tomate séchée en morceaux, du sel et du poivre. 

Bon maintenant la partie relou: former les paupiettes et les fermer avec la ficelle. C'est pas si galère qu'on le croit pour faire quelque chose de présentable. 

il suffit de mettre la farce bien au milieu, de replier l'escalope vers le centre pour former une boule. On passe la ficelle par le dessous et là on entoure de ficelle comme on ferait un paquet cadeau, en croix pour faire rapide, en étoile pour que ça tienne bien. 

On passe maintenant à la cuisson. Je crois bien que ma technique n'est pas du tout orthodoxe. Cela dit, c'est un des plats que je réussis le mieux, et cette méthode permet d'avoir des paupiettes bien imbibées de sauce et pas sèches du tout. 

Dans une cocotte ou une grande casserole, on commence par faire revenir les paupiettes dans un fond d'huile. une fois qu'elles sont bien dorées, on les réserve de côté. Dans le fond d'huile, on ajoute l'oignon émincé et la tomate coupée en morceau. Quand tout est bien saisi, on ajoute le fond de veau dilué dans 50cl d'eau (environ 2 cuillères à café, c'est marqué sur la boite) et les paupiettes, qui vont donc cuire immergées, à feu moyen. 

On retourne régulièrement et on cuit 25 à 40min selon la taille des paupiettes. 

Une fois la cuisson terminée, on sort à nouveau les paupiettes de la cocotte, on met le feu au maximum et on ajoute à la sauce une petite cuillère à café de maïzena. On touille jusqu'à épaississement et c'est prêt ! 


Merci merci ! 



12 commentaires:

  1. Il est 10h12 et j'ai faim, je ne te remercie pas ;)
    C'est typiquement le type de plat que j'adore mais que je ne me sens pas de préparer..
    Peut-être un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh mais pourquoi ? C'est pas compliqué hein !

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai, et en plus je suis toujours prête à me lancer dans de nouvelles recettes pour tout ce qui sucré, il serait donc temps de passer au salé...

      Supprimer
  2. humm! trop bon! j'imagine que c'est appétissant tous ça

    RépondreSupprimer
  3. Je la mets de côté et je teste cette recette très bientôt. Ca a l'air délicieux!!!

    RépondreSupprimer
  4. je n'aime pas du tout ni la viande ni le veau mais j'adore les paupiettes (je ne sais pas trop pk) et ta recette à l'air top!

    Http://Fashioneiric.blogspot.com

    Coline ♡

    RépondreSupprimer
  5. Testée ce midi, un délice! Super recette :-)

    RépondreSupprimer
  6. ça a l'air méga bon! <3 Moi je connais la version normande: les roulades de veau! Escalope, tranche de jambon et au centre une saucisse type Francfort (!), une farce faite à base d'oeufs dur écrasés avec de l'ail (!!!) et surtout une bonne tonne de crème! (<3!!!)

    RépondreSupprimer
  7. C'est un délice (sans les tomates séchées pour ma part, question de goût)! N'étant pas très patiente en cuisine, j'avais quelques appréhensions mais tout est toujours super bien expliqué par l'Orni et au final c'est encore un succès. Merci merci

    RépondreSupprimer