Pastasotto aux merguez

21:14 Ornithorynque Chafouin 2 Comments


La recette de tous les interdits en fait. D'abord, parce que le pastasotto, je pense que comme le coquillotto et le one-pan-pasta, ça va pas plaire aux puristes.
Ensuite, parce que bordel c'est gras. Bon, mais gras. Mais a priori, t'es rentré(e), t'as rangé ton maillot et tes aspirations à te nourrir sainement.
Enfin, et surtout parce que....L'idée me vient de marmiton. Marmiton, l'origine du mal quoi. Désolée hein, mais pour moi marmiton c'est vraiment la pire chose qui soit arrivée à la cuisine depuis le cassoulet william saurin.


Mais bon, assumons. Enfin j'assume surtout parce que j'ai tout changé la recette: marmiton style, quoi. Non parce que sans déconner dans la recette marmi-gerbe ils font cuire les merguez DANS L'HUILE D'OLIVE. Je ? 
Mais c'est pas tout, après avoir fait cuire les guez dans l'huile, il les laisse bouillir dans le bouillon tout le long de la cuisine. Bref vomi vomi dégueu. Alors que c'est pas plus compliqué de faire un truc bon, bordel de merde. 

Pour 4 personnes:

- 350g de pâtes en format mini (moi j'ai pris des mini pipe rigate, mais tu peux prendre des mini farfalles, des mini penne, ce que tu veux TANT QUE C'EST MINI)
- 1/2 poivron vert
- 6 merguez
- 1 tomate
- 1 oignon
- 50cl d'eau + 1 bouillon cube


On commence par préparer le bouillon en laissant le cube se dissoudre dans l'eau bouillante. Jusque là, tu gères. 

Ensuite, on découpe les merguez en morceaux. Pas trop petits pour pas qu'ils se délitent. Et utilise un couteau sans dent histoire de pas déchirer la peau.

On les fait revenir à la poêle, puis on les garde de côté dans un petit saladier. Attention, au moment de sortir les merguez de la poêle utilise une écumoire histoire de garder le gras dans la poêle, on en a besoin. 

On découpe alors la tomate et l'oignon en petits cubes et on fait revenir dans le gras des merguez (tu vois). Là, une fois encore, on réserve dans le saladier -oui tu peux utiliser le même- en gardant le gras.


Toujours dans la même poêle, on verse les pâtes et on remue pour que les mini pâtes soient bien recouvertes....de gras (j'ai l'impression de me répéter), et immédiatement on ajoute le bouillon, louche par louche, jusqu'à complète cuisson. Pour la cuisson je lis partout qu'il faut doubler celui indiqué sur le paquet. Perso, il était indiqué 6min et en 10min c'était prêt. 

Une fois les pâtes cuites, on ajoute les merguez, l'oignon et la tomate et on remue quelque minutes pour que le tout soit bien chaud. 

Reste plus qu'à ajouter, juste avant le service, le poivron vert découpé en dés pour un peu de croquant et de vert dans cette recette composée à 98% de gras. 

merci merci !

2 commentaires:

  1. Hummmmmm... comme ça a l'air bon ça !

    RépondreSupprimer
  2. Pour les plus courageux, je suggère de rajouter du "qui-pique", soit du piment !
    Dans cette recette c'est un délice. Je te remercie "Lorni" ;)

    RépondreSupprimer