Poêlée de pommes de terre de l'hiver

07:00 Ornithorynque Chafouin 14 Comments

Marre de la raclette, du mont d'or et de la tartiflette ? Je ne te crois pas. Mais si tu veux changer de fromage fondu, cette recette est pour toi. 
C'est facile, c'est rapide, c'est gras, et avec une salade, ça te fait un plat complet. 

J'ai choisi du comté d'abord parce que ça change un peu. Ensuite, parce qu'il tolère très bien la cuisson. Il a suffisamment de goût mais pas trop, pour ne pas devenir écœurant. Si tu l'achètes chez un fromager - ce que je te recommande fortement- ne le prend pas trop affiné : 14 à 18 mois suffisent. On trouve chez les fromagers des comtés affinés jusqu'à 36 mois: c'est très bon à déguster comme ça mais fondu, ça serait vraiment très fort. A contrario, si tu achètes du comté au supermarché, il y a de fortes chances pour que l'affinage ait été réduit à 8 ou 10 mois, et il risque d'être un peu fade.....


Pour 2 personnes: 

- 500g de pommes de terre
- 1 oignon
- 100g de lardons
- 60g de comté
- un filet d'huile
- sel, poivre


On commence par découper les pommes de terre et l'oignon en petits morceaux. Moi, je les découpe en brunoise parce que j'ai un appareil à brunoise (la brunoise, ça veut dire en petits cubes). Mais tu peux aussi te contenter de découper en petits morceaux. Je dis "petits" parce que sinon, la cuisson sera plus longue. 

Dans une poêle, on fait revenir les lardons. Pas trop longtemps, pas jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits, mais seulement pour qu'ils perdent leur gras. 
On sort ensuite les lardons de la poêle et on les laisse de côté. 
Dans la même poêle, on fait revenir les oignons, jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer.

On ajoute ensuite les pommes de terre. Là, éventuellement, tu auras besoin de rajouter un filet d'huile à moins que tes lardons ne soient très gras. 
On rajoute un tout petit peu de sel, et du poivre, et on laisse dorer à feu vif les pommes de terre et les oignons pendant environ 7 à 10 minutes. Quand les pommes de terres sont bien dorées, on baisse le feu et on laisse cuire 5 minutes de plus. 

Une fois que tout est cuit, on découpe le comté en fines lamelles, qu'on dépose sur le dessus et on baisse le feu au plus doux.
Si tu as la chance d'avoir un couvercle adapté à ta poêle, tu couvres. Si comme moi, tu perds systématiquement les couvercles au fil des déménagements (mais pourquoi?!), tu peux également couvrir avec une feuille de papier d'alu. 

Là, c'est très rapide, en moins de 2 minutes, le fromage aura fondu. 


Une solution alternative serait de transvaser les pommes de terre dans un plat allant au four et de faire gratiner le fromage sous le grill du four. Moi j'aime bien que le fromage reste vraiment fondant. 

Voilà. Du gras, de la patate, du fromage, du lardon: c'est bon. (tu peux même ajouter des champignons de paris, en même temps que les oignons, c'est bien aussi)

Merci merci ! 

14 commentaires:

Salade fraîche de Petit Pois

07:00 Ornithorynque Chafouin 2 Comments

Bon je sais que ce n'est pas DU TOUT la saison des petits pois et qu'on a pas l'esprit à la feta et à la menthe. Je sais que l'importation de ma barquette de petits pois a sans doute causé la mort brutale de nombreux ours blancs et j'en suis vraiment navrée. Mais ils étaient si jolis, tout verts dans leur petite boite. 


Ne sachant pas qu'en faire et ne gardant que d'atroces souvenirs des petits-pois-carottes en boite de mon enfance, je me suis dit que j'allais les faire froid, ça changerait. 

L'association petit-pois menthe ne surprendra pas les quelques exilés britanniques qui me lisent. Pour les autres, c'est une occasion de tester, d'autant que les goûts de la feta et de l'oignon rouge prédominent largement. 

Oui j'ai beaucoup de -faux- lapins chez moi 

Pour 2 personnes: 

- 300g de petits pois frais
- 150g de feta
- 1/2 à 2/3 d'oignon rouge
- quelques feuilles de menthe
- huile, vinaigre, moutarde, poivre et un trait de jus de citron

On commence par faire cuire les petits pois à l'eau bouillante salée pendant 10 à 15 minutes pour qu'ils gardent leur croquant. 
Dès la sortie de la casserole, on les plonge dans une eau très froide, ou mieux avec des glaçons. 


Pendant ce temps, on découpe en rondelle l'oignon rouge et en petits cubes la feta. 

Pour la vinaigrette, je n'ai rien fait de spécial, à part rajouter un petit de jus de citron au mélange huile-vinaigre-moutarde-poivre. Je me suis également abstenue de saler vu qu'avec la feta, déjà, tu vas mourir de soif toute la nuit. 

 j'ai accompagné la salade d'une chiffonnade de Copa. Ca n'a aucun rapport, mais ça va bien ensemble. 

Il ne reste plus qu'à mélanger le tout, et de parsemer de feuilles de menthe ciselées. Rien de bien compliqué, quoi. 


Merci merci !


2 commentaires:

Barres de céréales homemade

07:00 Ornithorynque Chafouin 4 Comments

Il doit neiger en enfer mais OUI. Oui, je cuisine des GRAINES. Tu peux te moquer de moi, vu comment je me suis moquée de toutes les BM.
Cela dit, dans mes graines, y'a du beurre, du miel et du sucre.

Mais quand même, dans ma cuisine, je me suis sentie un peu rain. Si tu l'as pas, va voir là:


Ross: Rain? "Hi, my name is Rain. I have my own kiln, and my dress is made out of wheat."

Phoebe: I know her! I bought a homemade soap from her at a Dead show

En vrai je me suis lancée là dedans parce que j'ai été prise d'une soudaine passion pour les fruits secs (?! oui, je sais). J'ai donc acheté des figues séchées, des bananes séchées et des baies de goji. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais toujours est il que je les avais.


Alors en plus, pour aggraver mon cas, j'ai fait des barres de céréales qui en vrai sont rondes, autant te dire que je respecte vraiment rien.


Pour une vingtaine de mini barres de céréales: 



- 120g de flocons d'avoine (moi j'ai choisi un mélange avec des graines EN PLUS on ne m'arrête plus et des raisins secs)
- 2 cuillères à soupe de miel
- 50g de beurre
- 40g de sucre roux
- environ 80g de fruits secs: moi j'ai fait un mélange bananes-figues-baies de goji


Dans un saladier, on mélange les flocons d'avoines et les fruits secs coupés en petits morceaux.

Dans une casserole, on fait fondre le beurre, le miel et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. A un moment, tu vas voir que le mélange commence à épaissir: c'est là qu'il faut arrêter la cuisson.

On verse alors ce mélange sur les flocons d'avoine et on touille bien pour que toutes les graines soient enrobées.


A la cuillère, on dépose les flocons dans les empreintes choisies, moi c'était des petits ronds mais si tu veux faire des barres de céréales tu peux utiliser des petits moules à cake. Tout ce qui importe, c'est qu'ils soient en silicone.

Enfin, un petit tour au four à 180° pour 15min. Ensuite, il faut laisser durcir, quelques heures ou une nuit au frigo.


Merci merci

4 commentaires:

Battle Food XVI : la Soupe au pistou

07:00 Ornithorynque Chafouin 9 Comments

Je participe une nouvelle fois à la Battle Food, le thème a cette fois été choisi par ByACB4u: la SOUPE. 


Pour voir les autres participations -sans doute bien plus jolies que la mienne- c'est par là : 

By acb 4 you / Cookerei / La cuisine d'Anna et Olivia / Framboises & bergamote / A Goog Cooking Day / Sweet Mood in Paris / Once upon a cook / Epices & moi / La médecine passe par la cuisine / Les haricots diaboliques / Chic, chic, choc...olat Happy cooking / Mon p'tit coin gourmand / Encore une lichette / Turbigo gourmandises / Pincée de fantaisie /Trognon de pomme / Cooksmopolitan / Chez Ale / Cuisine et Cigares / Tizi cooks / Ma petite cuisine au quotidien / Manouchoux / Radis rose / Catherine cuisine / Jujube en cuisine / Bistrot de Jenna / Bavardages gourmands / Dans ma petite cuisine / Marie pop /Mes instants de gourmandises  G comme goût / Le carnet de recettes de Claire Alice délice / Par faim d'arômes /  Gourmet & gourmand / Infiniment cuisine / La tasse fumante / Mes petites fiches cuisine / Pourquoi je grossis / La cuisine d'AlinetteCasseroles et claviers / Pomme de Reinette / 123... Cuisinez / Mais pourquoi est-ce-que je vous raconte ça... / Caprices gourmands / Aux délices de Chiara / Julie Remacle / Bric et brac / L'ornithorynque Chafouin / La cuisine de Lulu / Godiche / Confessions de 2 foodaholic / Cook with love / Elo'die Gourmandiz / Two cooks and a few books /  

Mesdames Messieurs, j'ai fait le choix de l'anti-glamour au possible: la soupe au pistou.
Je sais pas ce qui m'a pris d'avoir envie de ça, franchement. Parce que c'est HYPER MOCHE. En plus, j'ai jamais eu de mémé du sud qui m'en faisait quand j'étais petite.

Les seuls souvenirs de soupe au pistou que j'ai, c'est quand ma mère me forçait à en bouffer, de la dégueu en boite, en plein cagnard alors que j'avais juste envie d'aller me baigner.

Ah oui. Parce que c'est une soupe d'été en plus. Rapport aux courgettes, aux tomates tout ça.

Bon, là je me dis que je vends pas bien bien ma recette. Parce qu'en vrai c'est bon. Pas léger, d'accord, mais bon. Et si tu la fais pas par 40° c'est même bonheur. 

En revanche, y'a autant de soupe au pistou que de mémés du sud. Et moi je la fais un peu "au pif". Mais bon, tu vois l'idée, quoi.

Alors au passage: c'est quoi le pistou ? C'est PAS du pesto. Même si c'est un peu le même concept. C'est du basilic pilé, avec de l'ail et de l'huile d'olive, comme le pesto. Sauf que dans le pesto, on ajoute aussi des pignons et du parmesan, pas dans le pistou. Tu peux aussi t'en servir comme sauce pour les pâtes ou même avec du poisson. 


Pour 4 personnes:

- 2 tomates (des allongées, c'est mieux)
- 2 carottes
- 1 courgette
- 1 grosse pomme de terre
- 1 bouquet garni
- 2 gousses d'ail
- 100g d'haricots verts
- 100g d'haricots rouges
- 200g d'haricots blancs
- 80g de coquillettes
- de l'eau
- 40g de basilic
- du parmesan
- de l'huile d'olive.


On épluche/découpe en morceaux: les carottes, la courgette, les pommes de terre, les tomates, les haricots verts.

On égoutte les haricots blancs et rouges.

On met le tout dans une grande marmite, avec les gousses d'ail entière et le bouquet garni et on couvre d'eau.

On porte à ébullition, puis on baisse le feu, et on laisse mijoter 1h.

Après 1h, on reporte à ébullition et on ajoute les coquillettes. On laisse cuire encore 5 minutes.

A ce moment là, on récupère les gousses d'ail de la soupe, et on les hache avec le basilic et un filet d'huile d'olive.

On ajoute alors le pistou à la soupe.

Au moment de servir, tu peux ajouter du parmesan, ou du fromage râpé (mais je préfère le parmesan).

Voilà. C'est moche. Mais faut passer outre le physique, parfois.


Merci merci ! 


9 commentaires:

3C - Cupcakes (Chocolat, Café, Caramel)

07:00 Ornithorynque Chafouin 5 Comments

TRIPLE C-cupcakes parce que Chocolat, Café ET Caramel. ça fait beaucoup, hein ?
De toute façon, les cupcakes, c'est pas léger, et c'est plein de beurre, donc autant pas s'arrêter là. 


En vrai, j'ai reçu un colis avec tout plein de cafés à tester dedans de la marque gourmesso
Il s'agit de capsules compatibles nespresso et ça tombe bien, j'ai une machine nespresso et j'ai toujours la flemme d'aller faire la queue chez eux pour acheter 100 capsules. Et l'idée d'y croiser Georges me laisse totalement indifférente. Try johnny depp, Nespresso. 
Bref, du coup c'est cool j'ai eu du café gratuit. Bon en revanche je t'avoue: je suis une impie du café. Je bois du starbucks avec plein de trucs dedans et, dans mes souvenirs, j'étais la seule à apprécier le cappuccino immonde de la machine de la fac, c'est te dire. D'ailleurs je bois toujours du cappuccino soluble et les gens me jugent (après, il goûtent et je pense qu'il y'a de l'héroïne dedans, parce que tout le monde devient accro). 

Bon, en gros je suis pas la référence pour te dire "whaou ce café est tellement bon! cesse donc d'aller chez nespresso, c'est meilleur et moins cher chez gourmesso

En revanche, parmi les échantillons y'avait du café au caramel et j'ai trouvé ça SUPER BON. (y'en avait aussi à la vanille, très bon également, mais j'aime moins la vanille de manière générale).Tellement que je me suis dit que j'en foutrais bien dans un topping de cupcakes. J'ai des moments girly, comme ça. Mais vu qu'en même temps je préparais une affreuse soupe au pistou, ça va. 

Pour en finir avec les digressions et les sponsos valoche-du-pauvre, on va éventuellement parler de la recette. 

C'est donc une base de cupcake au chocolat. A l'intérieur, le filling comme disent les pro du cupcakes (barf) c'est du caramel liquide, le même que celui que tu peux mettre sur une île flottante. Et le topping (t'as vu la maîtrise du vocabulaire) c'est une crème au beurre au fameux café au caramel. 

Du coup si t'as pas de blog et qu'on t'offre pas du café au caramel ben tu peux faire ça avec du café normal. T'auras moins la classe mais ça sera aussi bon. 

Au niveau du matériel, il te faudra: 
- des moules à muffin
- éventuellement, des caissettes
- une poche à douille
- un fouet électrique
- une casserole

Pour 8 cupcakes: 

1. Le cupcake chocolat: 
- 120g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 1 pincée de sel
- 80g de beurre
- 70g de sucre blanc
- 100g de chocolat noir
- 2 oeufs


On commence par faire fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes. 
Pendant ce temps, on fouette les oeufs et le sucre jusqu'à ce qu'on obtienne un mélange blanc et mousseux. On y ajoute alors le chocolat fondu. 
On fini avec la farine, la levure, on mélange et enfin le sel. 

Et hop: on verse dans des moules à muffin aux 2/3 et au four à 180° pour 20 à 25 minutes. 

2. Le filling au caramel: 

- 125g de sucre blanc
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 25ml d'eau + 50ml d'eau (oui, en deux fois)


Dans une casserole, on verse le sucre, le jus de citron et les 25ml d'eau. On laisse sur feu fort et ON TOUCHE PAS. C'est la règle du caramel. Donc tu laisses chauffer jusqu'à ce que ça devienne marron. Ou ambré, c'est plus élégant. 

A ce moment là, tu verses d'un coup les 50ml d'eau restants. Attention ça fait pshiiiiiit ça fait pfiouuuu ça peut en mettre partout. 

Là tu laisses environ 2 minutes de plus sur le feu, mais en mélangeant, cette fois. 

Voilà, c'est prêt. Sache que ça se garde une bonne semaine au frigo, dans une bouteille fermée, si jamais tu veux en faire plus. 

3. Le topping au café

- 150g de beurre mou
- 400g de sucre glace
- 1/2 tasse d'expresso, ou d'expresso au caramel


Au fouet électrique, on bat le beurre mou jusqu'à l'obtention d'une texture pommade. On ajoute alors le sucre glace, puis la demi-tasse d'expresso. 
Si le mélange te parait trop ganuleux, tu peux rajouter de l'expresso. Si on contraire il est trop liquide, tu ajoutes du sucre glace. 

Avant de "chapeauter" les cucpakes, je mets le topping dans une poche à douille et je laisse 5min au frais, que le mélange fige bien, puis on procède à la déco.

Donc le montage. Tout simple on l'a déjà vu sur la recette des cupcakes façon tarte au citron meringuée. 
On commence par creuser un trou dans le cupcakes. Avec un truc pour évider les pommes, c'est parfait. 


On verse le caramel liquide dedans. Le caramel va être "bu" progressivement par le gâteau. Mais c'est pas grave, c'est encore meilleur, le gâteau ne sera pas sec. Mais du coup pas la peine de faire un trou énorme. 

Et après, armé d'une poche à douille, il te suffit de faire la déco sur le dessus. Pour faire plus joli, j'ai rajouté un peu de cacao en poudre et des amandes torréfiées. 


Merci merci!

5 commentaires:

Coquillotto, le risotto de coquillettes-jambon

07:00 Ornithorynque Chafouin 20 Comments

J'ai découvert cette recette grâce à virgoblog, à l'occasion du #pastagate qui dure depuis maintenant mille ans sur twitter.
Puisqu'il est maintenant acquis que je massacre la cuisine italienne (ou la cuisine tout court) autant continuer et mériter les nombreuses menaces dont j'ai fait l'objet.
Et puis en ce plus ce soir c'est topchef. Alors cette recette c'est avant tout un hommage, puisque je ne suis pas la première à avoir massacré les coquillettes ET le risotto, à la base c'est Jean-François Piège. Et ouais. Donc pour toute réclamation, faudra voir direct avec lui.


Donc faisons hommage à Topchef en twistant une recette bien banale: une prise de risque peut être mais c'est bien gourmand tu verras. Et t'as même pas besoin d'agar agar.


Pour 2 personnes:
- 40cl d'eau
-1/2 gousse d'ail
- 1/2 bouillon cube ou bouillon de volaille
- 2 tranches de jambon (alors steuplé pas du jambon rose vif sous vide pas bon. T'es pas obligé d'aller chez le boucher non plus mais bon...De la bonne dentelle de jambon bien fine c'est quand même mieux)
- 140g de coquillettes
- 25g de beurre
- 10 à 15cl de crème liquide
- du poivre, du parmesan, de la ciboulette

Dans une casserole, tu fais chauffer l'eau avec le demi bouillon cube pour jusqu'à ce qu'il soit bien dissout .

Dans une sauteuse, tu fais fondre le beurre avec la demi gousse d'ail, juste dégermée, on l'enlèvera avant de servir.
J'ai dit fondre hein, pas revenir, le beurre doit juste devenir transparent, pas marron, merci.


Une fois le beurre fondu, tu verses dedans les coquillettes crues et tu mélanges jusqu'à ce qu'elles soient bien enrobées. On va dire 2 minutes.
Là, tu ajoutes le bouillon, petit à petit, louche par louche, comme pour un risotto et oh, magie, tu vas voir que les pâtes l'absorbent. Là, y'en a pour 8-10 minutes. Et oublie pas de mélanger très régulièrement, hein.


Quand tu n'as plus de bouillon, on passe à la crème liquide, pareil on touille jusqu'à absorption. Perso j'en ai gardé un tout petit peu de côté à ce moment là, pour rajouter au dernier moment histoire que le coquillotto soit pas sec.

Tu ajoutes enfin le jambon découpé en morceaux et le parmesan, et je te laisse maître de la quantité (moi c'était environ plein). Tu peux également poivrer. Je te conseille pas de saler, rapport qu'il y a déjà le bouillon qui sale à mort.

Voila, juste avant de servir et sur feu doux, j'ajoute le reste de crème et dans l'assiette, un peu de ciboulette pour relever le tout.

Au final, j'ai aimé le côté très crémeux. Et surtout, le fait que ça soit hyper rapide à faire, avec que des ingrédients que j'ai toujours dans mon frigo. Et puis faut avouer que ça fait plus classe que de servir des coquillettes-jambon, sans demander 1000h de cuisine de plus. Recette de la flemme VALIDEE.



Merci merci!

20 commentaires:

Camembert rôti aux tomates séchées et chorizo

07:00 Ornithorynque Chafouin 5 Comments

Suite à la vague de camemberts rôtis qui a envahi récemment ma TL, j'ai eu envie d'en refaire un. Mais pas pareil. Du coup au hasard des internets j'ai trouvé des recettes avec des tomates séchées, d'autres avec du chorizo alors j'ai décidé de tout mélanger puisqu'en théorie plus y'en a plus c'est bon. 

Ou pas en fait. Comme vous le constaterez sur les photos, je me suis total lâchée sur les quantités. Du coup j'ai été déçue parce que le goût du chorizo et surtout de la tomate séchée l'emportait sur mon pauvre petit camembert martyrisé. 
Et puis j'ai merdé la cuisson aussi, tu pourras apercevoir des petits bouts de cramé. 

Bon, pour autant, je me suis pas laissée abattre et j'ai tout bouffé parce que fromage + gras c'est quand même toujours bon. 
Mais du coup, j'ai modifié la recette, et ce que tu pourras faire en la lisant ne ressemblera sans doute pas aux photos, mais c'est tant mieux. (je pense que cette phrase ne voulait rien dire. T'as compris l'idée ?)


Pour 1 camembert rôti:
- 1 camembert (oui? hein ?)
- 2 morceaux de tomates séchées
- 25g de chorizo FORT (c'était important alors je l'écris en gros)
- du thym séché et si tu as, de l'ail semoule, c'est bien. 
Au niveau du matériel, il faut juste prévoir du papier d'alu. 

Pour la réalisation, c'est à peu près comme le camembert rôti au miel


Sauf qu'il faut couper en deux le camembert dans sa longueur. Dans une assiette, on coupe en petits morceaux la tomate et le chorizo et on colle tout ça (ou presque, il faut en garder pour le dessus du fromage) au milieu de camembert. 

tu vois ? Dans le mien j'en ai mis trop. Trop trop trop. 

On referme. 


On fait des croisillons au couteau sur le dessus, et on rajoute le reste de tomate et de chorizo, un peu de thym et d'ail semoule si on est dans le mood. 

On remet le claquos dans sa boite, on entoure de papier d'alu et hop au four à 200° pour environ 20min. Et pour pas que ça soit moche/cramé comme le mien, tu fous également une feuille d'alu sur le dessus. 



5 commentaires:

Banana fritters

18:03 Ornithorynque Chafouin 2 Comments

Encore une recette sur laquelle je suis tombée au hasard de mes pérégrinations sur internet. Bien pratique pour écouler quelques bananes quand elles commencent à tirer la tronche, il faut peu d'ingrédients pour la réaliser, c'est rapide, et ça fait un super goûter du dimanche. Normal, ça baigne dans l'huile.


pour 2 personnes: 

- 2 bananes
- 2 oeufs
- 90g de farine
- de l'huile de tournesol pour faire frire
ça c'est la recette d'internet.
Moi j'ai rajouté
- 20g de sucre roux
- une gousse de vanille
- 1/2 tablette de chocolat noir
- un peu de noix de coco

On commence par préparer une sorte d'appareil à beignet en fouettant en omelette les oeufs, le sucre, puis on ajoute la farine en pluie. 
J'ai également ajouté une gousse de vanille coupée en deux en grattant bien l'intérieur pour récupérer les grains et j'ai laissé reposé un petit quart d'heure. 


Pendant ce temps on découpe les bananes. Moi je les ai découpés en tranches d'environ 1/2cm d'épaisseur. Finalement c'était un peu chiant pour les faire frire après. J'ai vu que certaines recettes proposaient de couper la banane en 2 en largeur, puis en deux dans la longueur, c'est peut être plus simple comme ça mais sans doute aussi un peu vilain. Tu choisis. 

Il te faudra ensuite faire chauffer bien fort l'huile dans une poêle. Quand c'est chaud, tu recouvres les morceaux de bananes de pâte. J'ai rien trouvé de mieux que les tremper dedans avec mes doigts, honnêtement. Puis tu fais frire à la poêle, pour que ça soit bien doré des deux côtés. 


Le temps de tout faire frire, tu laisses reposer sur du sopalin, parce que c'est bien gras quand même. 

En même temps (ça tombe bien tu as 4 bras), tu fais fondre le chocolat avec un peu d'eau dans une casserole. 

Et hop, on sert avec le chocolat fondu, parsemé de noix de coco, et c'est tout. 

merci merci 

2 commentaires: