* Cadeau * Cocktails de Petits Pots

06:00 Ornithorynque Chafouin 18 Comments


Il y a quelques temps, j'ai eu l'occasion de discuter avec Elise Morfin (du bar à petits pots) de son projet de réaliser un livre de recettes de petits pots, et d'en profiter pour faire une bonne action. 

Alors je dois l'avouer, les recettes, ça me parle, les petits pots beaucoup moins. Mais bon, le projet avait l'air cool et surtout comme Elise est encore plus cool, elle m'a raconté qu'elle voulait verser tous ses droits d'auteur à la Banque Alimentaire

Donc double bonne idée: donner des idées aux mamans qui n'en peuvent plus de la purée de petit pois, épargner aux gosses les immondes petits pots tout prêts et en plus récolter de l'argent pour lutter contre la faim. 



En plus, ça marche aussi sur les chats, visiblement. 

D'ailleurs à ce sujet, un "village de la solidarité alimentaire" est organisé à Paris, sur le parvis de l'hôtel de Ville, les 28 et 29 novembre prochain. 

Là bas tu pourras apprendre comment se déroulent les collectes mais aussi participer à des ateliers cuisine, apprendre à lutter contre le gaspillage alimentaire, découvrir les actions quotidiennes de la Banque Alimentaire et aussi rencontrer Mlle Elise susmentionnée. En plus, comme elle est vraiment cool -je te l'avais déjà dit - elle pourra non seulement te dédicacer son livre mais en plus, elle te prépare des coffrets cadeaux de naissance tout prêt qui vont t'épargner la galère de trouver un cadeau pour BB1 de ta collègue de bureau. Et pour la bonne cause, en plus. 

Bref, revenons-en à ce bouquin que je t'offre l'occasion de gagner, parce que moi aussi j'suis sympa. 

Perso, j'y connais rien en petits pots. Ou en gosses en général. Mais j'ai quand même parcouru le livre. Première chose; il est joli, avec des pages épaisses et plastifiées: bon point pour un livre cuisine dont tu te serviras probablement tous les jours, tu pourras renverser de la purée de carottes dessus sans le pourrir. 

Ensuite, c'est hyper clair. Y'a une première partie sur ce que ça mange, un gosse et comment et dans quelle quantité et à partir de quel âge que presque je me dis si on me laissait un gosse sur le pallier je pourrais gérer sans l'intoxiquer. 

Et même à la fin, t'as un petit calendrier pour te rappeler quand c'est déjà, la saison du salsifi. 

Enfin, la partie qui me parle: les recettes. Toutes ont un nom d'à peu presque cocktail pour adulte et c'est un peu marrant. En plus une des premières recettes sur lesquelles je suis tombée contenait du reblochon, alors jsuis convaincue direct. 


En plus, les recettes sont originales, faciles, et avec des ingrédients pas complètement cinglés non plus, que des trucs trouvables en bas de chez toi. 

Et puis t'as plein de recettes, du sucré et du salé. 



Bref, si t'en as marre que tes dîners ressemblent à ça 


ou que t'en es arrivé là



file l'acheter. 12.95€ c'est peu cher payé pour arrêter de te prendre la tête tous les soirs sur le menu du chiard. 


Sinon, tu peux aussi tenter ta chance ici, puisque j'ai un exemplaire à te faire gagner. Pour gagner je pourrais te dire d'aller liker la page du bar à petits pots (ici) de la suivre sur twitter () ou même de me liker moi tiens (viens), je pourrais t'encourager à faire un don à la Banque alimentaire (ça vraiment ça serait cool).

En vrai tu fais ce que tu veux. Tu commentes juste ici en me laissant ton mail. Si tu veux me raconter tes galères de petits pots, vas y, on pourra se moquer. 

Moi, jvais aller préparer un petit pot au chat, visiblement. 


Adios bitchachos, le résultat dans une semaine tout pile. 


*** hop hop hop finito ***

J'ai tiré au sort et quelle joie, quelle bonheur de constater qui est l'auteur du commentaire n°6


Parce que la pêche, je le sais, t'es VRAIMENT en galère avec la bouffe. Merci pour votre participation et n'hésitez pas à l'acheter sinon, cer bonne action. Bisous. 

18 commentaires:

Pâtes sauce ail-parmesan & champignons de Paris

07:00 Ornithorynque Chafouin 23 Comments



A chaque fois que je fais moi même une sauce pour les pâtes je suis déçue. D'ailleurs, c'est pareil avec les sauces du commerce. Je les trouve souvent trop liquides, elles n'accrochent pas aux pâtes et du coup t'en as plus au fond de l'assiette que vraiment autour de tes spaghettis et c'est un peu la tristesse totale.
Bref, là c'était improvisation totale avec des trucs qu'a priori, tu es susceptible d'avoir chez toi - ou au franprix en bas. Et j'étais assez contente de moi parce que déjà c'était bon, mais en plus la sauce était bien épaisse comme j'aime.
Bon en revanche, c'est pas léger-léger et tu risques fortement de sentir mauvais de la bouche (référence inside)


Pour 2 personnes:
- 250g de pâtes au choix (là des linguine, mais tu fais ce que tu veux)
- 20cl de crème liquide
- 90g de de parmesan
- 250g de champignons de Paris (je vous ai déjà fait chier sur les champignons de Paris ? Je sais plus. Bref, prends les frais siteuplé. Même il y'en a des déjà découpé au rayon frais avec les salades. Mais pas en boîte c'est du plastique immonde sans goût)
- 4 gousses d'ail
- de la ciboulette
- du poivre

On commence par faire infuser l'ail dans la crème liquide. J'ai mis 4 gousses d'ail parce que j'ai peur de rien, et le goût était pas violent mais bien présent. Si t'as peur, tu peux n'en mettre que 2.

(ce degré de précision intense me fait penser à ....)


Bref, reprenons. Donc t'as tes gousses d'ail, 2 ou 4 ou 12, tu les prépares -tu épluches et tu enlèves éventuellement le germe vert au milieu) et tu les fous dans une casserole, avec la crème liquide. Tu mets sur feu fort et dès que ça frémit, tu baisses un peu et tu mélanges vaguement pendant 10 minutes.


Ensuite, tu laisses reposer l'ail dans la crème tiède pendant une petite demi heure. Genre tu vas prendre un bain, tu commences ton apéro ou whatever, mais laisse infuser. Même 20 minutes si vraiment t'as pas le temps. Une fois que c'est bien infusé tu enlèves les gousses. Tu pourrais aussi les mixer dans la crème mais pour ça, il faudrait cuire un peu plus longtemps et moi j'ai la flemme et puis après ça va être vraiment fort en ail. Mais bon tu fais ce que tu veux, chaton.


Bref, on reprend. Maintenant on passe aux champignons: on les nettoie et on les coupe en morceaux et hop à la poêle avec un peu d'huile d'olive.


On passe ensuite à la cuisson des pâtes. Comme je sais pas ce que tu vas utiliser comme pâte, je t'invite à regarder sur le paquet.

Pendant que les pâtes cuisent, on finit la crème: on remet sur feux doux et on ajoute le parmesan râpé. On touille bien pour que le parmesan fonde et voilà finito.

Reste plus qu'à mélanger les pâtes, la sauce et les champignons. Un peu de poivre, de ciboulette et c'est prêt.



Adios bitchachos.

23 commentaires:

Petits sablés aux biscuits roses de reims

07:00 Ornithorynque Chafouin 3 Comments

Promis dernière recette sucrée cette semaine. Bon en même temps dernière recette tout court de la semaine.


L'autre jour j'ai vu dans un de mes nouveaux bouquins de biscuits de noël (ouais ça va arriver) cette recette et je me suis dit que j'allais pousser le vice jusqu'à faire les biscuits roses. Ouais ben non, hein. Enfin si, mais faut des putains de moules à biscuits roses de reims et tu penses bien que j'en ai pas. On peut aussi les faire dans des moules à financiers mais j'en ai pas non plus #blogueuseencarton. Bref, je l'ai tenté à l'arrache, sans moule et à la poche à douille et le résultat était hyper bon mais hyper moche. Vraiment vraiment moche. Du coup j'ai eu honte de vous le montrer et j'ai réduit le tout en poudre pour faire ces sablés.

Et là tu te dis que t'en as rien à battre de mes échecs personnels et t'as bien raison. Donc pour en revenir à la recette, jsuis un peu perplexe du concept de "biscuit au biscuit" mais c'est bon, c'est joli donc bon. C'est pas plus con que les cookies au m&m's.

Pour 30 à 35 sablés:

- 110g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 60g de poudre d'amande
- 20g de sucre glace
-75g de beurre à température ambiante
- 1 oeuf
- 9  biscuits roses de reims
- colorant rouge

On commence par réduire en poudre bien fine les biscuits roses. Je suppose que tu peux le faire au robot, moi je l'ai fait au mortier, à l'ancienne. Et j'ai ensuite passé au chinois pour que ça soit bien fin, mais t'es pas obligé.


Ensuite, on mélange dans un saladier la farine, la levure, le sucre glace et la poudre d'amande. On ajoute ensuite les 3/4 de la poudre de biscuits, on gardera le reste pour parsemer sur les sablés.

On ajoute enfin le beurre en morceaux et on tripatouille la pâte jusqu'à ce qu'elle soit sablonneuse. Là on ajoute l'oeuf et le colorant rouge (j'ai du mettre 5 ou 6 gouttes).

Une fois que ta pâte est homogène mais encore un peu collante, tu la mets dans un torchon et hop au frigo pour 30min.


Voilà, tu étales ta pâte sur une épaisseur de 5mm maximum, tu fais des formes rigolotes, tu saupoudres du reste de poudre de biscuits et tu fous au four à 200° pour 10 minutes.....



... (ou 15, comme moi, parce que tu t'endors sur ton canapé et du coup c'est un peu trop cuit mais c'est bon quand même alors ça va c'est bon vous allez pas m'emmerder pour un petit peu de bords brunis. Bisous).


*attention, cette recette ne fonctionne pas si tu n'as pas d'emporte pièce dinosaure.

3 commentaires:

Pavlova aux fruits rouges

07:00 Ornithorynque Chafouin 3 Comments


On enchaîne avec la 2e recette de dessert de la semaine (rassurez vous, c'est bientôt fini, le fromage revient vite). 

Y'a environ 3 millions de recettes de pavlova partout sur internet, avec à chaque fois l'histoire de la pavlova super chiante CER PA RUSSE GNAGNA OSEF.

Donc faisons simple: la pavlova, c'est juste une putain de meringue avec une chantilly pimpée et ce que tu veux comme fruits dessus. Degré zéro de la cuisine, mais c'est joli et bon donc tout benef. 

Pour une pavlova pour 6 personnes: 
- 4 blancs d'oeufs
- 100g de sucre en poudre
- 100g de sucre glace
- 45cl de crème fluide au mascarpone (celle-ci  est magique, elle monte toute seule en 2min. Mais sinon tu peux aussi acheter 25cl de crème liquide et 20cl de mascarpone)
- des fruits, au choix, mais plutôt acides histoire de contraster avec tout le sucre susmentionné. 

On commence par la meringue et on se complique pas la vie: on commence par monter les blancs en neige et on rajoute progressivement le sucre en poudre, puis le sucre glace. 

Après on dresse la meringue, si t'en as une, avec une poche à douille, en forme de cercle et en créant un petit "rebord" tout autour. 


On enfourne ensuite pour 1h10 entre 100 et 120°. 

Quand la meringue est cuite, on attend un peu et on la décolle du papier sulfurisé. Ou alors, on fait comme moi et on est trop occupé à superviser le mec de chez orange qui installe la fibre et qui fait des trous partout dans tes murs, on oublie la meringue, on fait n'importe quoi avec la cuisson et on arrive plus à la décoller :'(


Hum. Bref. 

Passons à la chantilly. Donc moi comme je disais je prends un mélange tout prêt elle&vire que je trouve vraiment super bien et que je te recommande sans même qu'elle&vire m'en file gratos (coucou elle&vire je veux bien du beurre et de la crème, j'en consomme beaucoup, merci).


Mais que tu utilises ça ou le mélange crème et mascarpone c'est pareil: l'essentiel c'est que les ingrédients soient bien froids et on fouette jusqu'à ce que ça monte (au fouet électrique ou au robot, c'est fait en moins de 5 minutes).


Là tu t'en doutes on tartine la meringue (froide sinon c'est couillon) de chantilly au mascarpone et on dispose les fruits par dessus. 

Et voilà, c'est joli. Enfin, si on fait abstraction du papier sulfurisé collé en dessous, quoi. 



3 commentaires:

Tarte tatin banane-chocolat

07:00 Ornithorynque Chafouin 12 Comments

Je ne sais pas si c'est le froid, mais je réalise que cette semaine sera celle du sucre. J'ai RIEN cuisiné d'intéressant à base de bacon ou de fromage, jdois être à un stade avancé de la dépression. Bref. 
Et puis les fruits d'hiver sont quand même super boring, mais noyés dans du caramel et avec du chocolat, c'est mieux. 


Pour une tarte tatin: 

- 6 bananes
- 1 pâte feuilletée (oui je fais pas la pâte feuilletée c'est beaucoup trop chiant)
- 40g de sucre en poudre
- 100g de pépites de chocolat (oui j'ai même acheté des pépites toutes prêtes au lieu de découper mon chocolat, stade de flemme ultime)
- 20g de beurre

On commence par préparer le caramel, à sec (non, il n'y a pas de blague sale). Donc on met le sucre dans une casserole, à feu vif, et on attend que ça caramélise SANS TOUCHER. Ah oui et préchauffe ton four à 180° tant que tu y es. 


Une fois que le caramel est prêt, tu le verses au fond d'un moule à gâteau de manière environ harmonieuse et tu disposes le beurre en morceaux un peu partout au fond du moule. 

Ensuite, on découpe les bananes. Comme tu peux le voir moi j'en ai coupé 5 en deux et les autres en rondelles, pour combler les trous (toujours pas de blague). 


On parsème avec environ les 2/3 des pépites de chocolat et on pose la pâte feuilletée par dessus, en appuyant bien sur les bords pour que ça soit hermétique. 


Et hop au four pour 30min. Quand c'est cuit, on démoule tout de suite sinon ça va coller et être dégueulasse (toujours rien). Reste plus qu'à parsemer le reste de pépites de chocolat et à se goinfrer devant les goonies. 


Adios bitchachos.




12 commentaires:

Escalopes de veau à la crème de girolles et ballotins d'haricots verts au bacon

06:00 Ornithorynque Chafouin 2 Comments


L'autre jour, j'ai soudainement eu envie de manger du veau parce que parfois y'a des jours comme ça t'as envie de manger des bébés animaux.
J'ai évidemment la MERVEILLEUSE recette de paupiettes à l'italienne ici, mais parfois y'a aussi des jours où j'en ai marre des paupiettes.
Donc j'ai tenté ça, environ au pif et c'était vachement bon même s'il faut avouer que la crème de girolles ça ressemble un peu à du vomi. J'ai pas vraiment trouvé de solution pour ça, à part planquer la sauce sous les escalopes.

Pour 2 personnes:

- 2 escalopes de veau
- 200g de girolles
- une noisette de beurre
- 20cl de crème liquide
- 300g de haricots verts
-  6 tranches de bacon

Pour faire la sauce aux vomi girolles, on commence par nettoyer les girolles, c'est quand même mieux. Après c'est SUPER SIMPLE vu qu'il suffit de les faire revenir à la poêle, d'ajouter la crème liquide et de foutre le tout au mixer.
Quand c'est prêt, transvase dans une casserole et laisse à feu doux le temps de faire le reste.


Voilà, donc ça ressemble à du vomi.

On passe donc aux haricots verts et c'est pas plus compliqué. D'abord, tu les fais cuire environ 15 min à l'eau bouillante. Ensuite suffit de faire des petits ballotins en les entourant de bacon. C'est pas compliqué, le bacon, ça marche un peu comme du scotch. Tu fous le tout à la poêle et tu mets de côté quand le bacon a bien grillé.


Si comme moi, la vision de ces petits haricots bordéliques te rend dingue, tu peux égaliser avec un couteau totalement disproportionné.


Dans la même poêle, tu n'as plus qu'à faire revenir tes escalopes, que j'ai découpé en petits morceaux parce que je trouve ça plus joli. Mais tu peux gagner 1min et ne pas le faire.


Voilà. Adios bitchachos.



2 commentaires:

Oeuf en brioche

07:00 Ornithorynque Chafouin 6 Comments



Souvent mes idées de recettes sont plus ou moins imposées par un truc en train de dépérir chez moi. En l’occurrence, une brioche un peu rassie, pas d'inspiration pour le dîner et pas grand chose dans le frigo. 
Donc voilà, le concept de la recette, que je vais avoir honte d'expliquer tellement c'est simple, c'est de casser un oeuf dans une brioche. Comme tu t'en doutes, ça prend pas 3h et en plus c'est environ déclinable à l'infini puis qu'à la place des lardons, tu peux mettre autre chose comme des champignons. Ou du fromage. Ou du jambon. Et en plus d'être bon, et rapide, c'est un peu joli quand même. 


Pour 4 personnes: 

- 1 barquette de lardons dont j'ai oublié le poids (j'ai envie de dire 100g si ça se trouve c'est 125g)
- 4 brioches (si elles sont un peu rassies de la veille, c'est encore mieux)
- 4 cuillères à café de crème liquide entière
- 4 oeufs
- du poivre


C'est donc maintenant que j'ai honte d'expliquer. Hum. Tu commences par préchauffer ton four à 210°. Tu fais ensuite revenir à la poêle tes lardons (ou tes champignons. Mais pas ton fromage ou ton jambon, ça serait un tout ptit peu con). 


Ensuite, tu maîtrise l'art délicat du coupage de tête et de l'évidage de la brioche. Si tu la transperces, c'est foutu #pression. (En vrai, c'est facile)


Après ça, reste plus qu'à mettre des lardons au fond de la brioche....


 à casser l'oeuf dedans....


 rajouter la cuillère de crème, un peu de poivre et hop au four pour une quinzaine de minutes. 


Franchement, j'avais prévu de quoi faire des mouillettes mais ça sert complètement à rien vu que quand tu coupes la brioche, t'as plus qu'à saucer avec. 


Et j'ai servi avec des petits pois mais je sais vraiment pas pourquoi. Pour faire healthy et joli, sans doute, te mets pas la pression et sers ça avec ce que tu veux.


Adios bitchachos.

PS: c'est la 200e recette que je publie ici, j'espère que vous êtes tous en train de crever, étouffés dans votre gras. Bisous & merci d'être toujours là quand même <3


6 commentaires:

Révise tes classiques: la tarte au citron

20:32 Ornithorynque Chafouin 3 Comments



Il n'y a pas longtemps sur twitter, j'ai constaté avec désespoir qu'il était possible de rater lamentablement une tarte au citron. N'est-ce-pas, @nicochon ?
C'est pas faute de trouver 8000 recettes sur internet, pourtant. J'ai constaté à l'occasion la diversité des recettes, avec ou sans meringue, pâte sablée ou pâte sucrée, double cuisson de la crème au citron ou non. 
Pour une fois, j'ai choisi une option demi-flemme: pas de meringue, mais une pâte sucrée. 
Pas de meringue, parce que la meringue italienne c'est chiant à faire qu'il était déjà 22h et que j'en avais ras le bol. Et puis surtout parce que pour vraiment la réussir, il faut un thermomètre et beaucoup d'attention, deux choses qui me font défaut.
En revanche, j'ai fait une pâte sucrée. C'est pas la plus facile à faire mais c'est VRAIMENT meilleur qu'une pâte sablée. Après, tu peux faire une pâte sablée quand même, je t'aimerai pas moins. En revanche si tu décides d'acheter une pâte sablée toute prête, là je te renie parce que c'est vraiment dégueulasse. 
Là tu me dis, mais c'est quoi la différence ? Dans la pâte sablée, y'a plus de beurre que dans la pâte sucrée où... y'a plus de sucre. Et je trouve que la pâte sucrée se tient mieux à la cuisson et est moins friable. Le souci, c'est que comme elle a moins de beurre, elle est plus difficile à travailler. Bref, si tu cherches la recette la plus facile du monde de pâte sablée, celle est très bien.

Pour 6 tartelettes ou 1 moule à tarte:

pour la pâte:

- 100g de beurre mou
- 80g de sucre glace
- 40g de poudre d'amande
- 1 oeuf
- 200g de farine

pour la crème au citron:

- 5 citrons
- 100g de beurre
- 150g de sucre (environ, je t'explique après)
- 3 oeufs


On commence évidemment par la pâte, en mélangeant à la fourchette le beurre ramolli avec le sucre glace jusqu'à ce qu'il devienne bien crémeux. On ajoute ensuite la poudre d'amande puis l'oeuf. Quand le tout est bien mélangé, on peu ajouter la farine. 

Là normalement, ta pâte est manipulable mais encore collante: don't panic cer normal tout va bieng. Il faut la réfrigérer. En théorie, le mieux c'est de la laisser 2 à 4h au frigo. Si t'as pas que ça à foutre, 20 min au congel feront très bien l'affaire. 



Là tu peux commencer à préchauffer ton four à 170°. Tu sors ta pâte du congel ou du frigo si t'es patient(e) et tu l'étales sur une feuille de papier cuisson (sinon tu vas pourrir ton plan de travail et devenir toc toc parce qu'elle a collé partout) assez finement genre 5mm. Hashtag la précision.

Arme-toi maintenant d'un peu de beurre et de farine pour tes moules (que tu beurres et que tu farines, donc) et pare-les avec amour de ta pâte si réussie. Oublie pas de faire quelques trou au fond avec une fourchette ou un couteau. Et hop au four, 15 à 20 minutes jusqu'à ce que ça commence à dorer. 



Là, on peut passer à la crème au citron.

Il te faudra, pour cette opération, t'équiper d'une casserole, dans laquelle tu commences par faire fondre le beurre avec le jus des citrons. Dans un bol, tu fouettes les oeufs et le sucre. Pour la quantité de sucre, j'avoue que je n'ai mis que 120g parce que j'aime bien quand ça pique. 150g ça me parait raisonnable pour avoir un goût plus équilibré. Si tu veux coller une meringue par dessus, reste à 120g. T'as tout suivi? moi non.
Bref, t'ajoutes les oeufs battus avec environ pas mal de sucre dans le beurre fondu au citron. Et là tu fouettes tu fouettes tu fouettes, toujours sur le feu, pendant à peu près 3 clopes (si tu fumes pas ça fait 15-20min). En fait il faut arriver au stade où la crème a bien épaissi et que tu peux voir le fond de la casserole quand tu mélanges. 

illustration tout à fait fidèle de moi qui fume dans ma cuisine pendant que je prépare ma crème au citron parce que j'ai pas pris de photo.

Et là ATTENTION CONCENTRATION tu la laisses pas refroidir sinon ça va être tout moche, tu verses direct la crème au citron dans les fonds de tartelettes. Et hop direct au frigo pour 30min/1h le temps que ça refroidisse. T'as vu, pas de double cuisson, pas d'emmerdement.


Voilà. C'était super bon et en plus c'était pas moche. Maintenant j'attends la réalisation de @nicochon






3 commentaires: