Get fat or die tryin': cookies chocolat- nocciolata - caramel beurre salé

11:46 Ornithorynque Chafouin 6 Comments


Voilà. Je pense que là on fera jamais mieux en termes d'overdose de sucre. Y'a TOUT. A la limite, colle un twix sur le dessus histoire de boucher tes artères direk.

EVIDEMMENT, j'ai salement volé cette recette sur les internets d'amériques et EVIDEMMENT j'ai paumé le lien. Mais bon vu que j'ai converti leurs putains de 1/3 de cup en vraies mesures de vrais gens, je mérite de récupérer tout le crédit.

Et puis aussi, j'ai mis de la nocciolata au lieu du nutella, ce qui me vaut tous les honneurs. Si tu connais pas la nocciolata, il faut t'y mettre. C'est pareil que le nutella: de la pâte de noisette. Mais c'est italien, c'est bio et surtout: c'est bien meilleur. Et t'en trouves à monop.





Regarde de plus près comme c'est merveilleux: c'est tout fondant à l'intérieur, c'est BLINDE de sucre, la pâte à cookie est top (dure à l'extérieur, crounchy-collant dedans). Bref, je te recommande vivement de t'y essayer, tant que c'est l'hiver et que tu peux mettre des gros pulls pour cacher ton gros cul. Bisous. 

Pour 12 very fat cookies:
- 110g de beurre
- 260g de sucre roux
- 30g de cacao type Van Houten (pas sucré quoi, ça suffit le sucre)
- 2 oeufs
- 1 cuillère à café de levure
- 280g de farine
- 80g de chocolat noir
- de la nocciolata <3 (ou du nutella si vraiment tu trouves pas)
- du caramel au beurre salé... Je t'ai expliqué ici comment on fait, mais je vais le refaire t'inquiète et il ne te faudra que la moitié des ingrédients soit 50g de sucre en poudre, 25g de beurre salé et une cuillère à soupe de crème fraiche - ou de crème liquide, ça marche aussi)
- un peu de fleur de sel

On commence par faire le caramel au beurre salé en faisant fondre le sucre à sec dans une casserole. Quand il est bien caramélisé, tu rajoutes la crème à température ambiante -ou un peu réchauffée- et le beurre. 

Tu mets tout ça dans un bol et tu laisses au frigo, et tu mets la nocciolata avec (si si). 


On passe ensuite à la pâte à cookies. On commence par faire fondre le beurre, à la casserole ou au micro-ondes, je m'en fiche. 

Dans un saladier, tu mélanges ensuite le beurre fondu au sucre roux, puis tu ajoutes les oeufs un à un en mélangeant à la fourchette. 

Après on passe au cacao et à la levure et on finit par la farine. 

Là, ta pâte à cookie ressemble environ à une pâte genre pâte sablée pas finie: c'est lisse, homogène mais un chouilla collant. 

Le "montage" du cookie se fait ensuite en 3 étapes. 

1. Tu fais une boule de pâte d'environ 35/40g ( aucune obligation là dessus, je te dis juste ce que moi j'ai fait pour avoir des cookies de cette taille, aka FAT). 

Tu roules bien et tu déposes sur une plaque avec du papier sulfurisé. Tu enfonces ton doigt dans la boule (things are getting weird) pour faire un trou. 

2. Tu sors le caramel et la nocciolata. Dans le trou susvisé, tu mets 1/2 cuillère de caramel et 1/2 cuillère de nocciolata. 

Là, tu oublies de faire une photo pour montrer ce que ça donne. 

3. Tu reprends un peu de pâte, beaucoup moins, genre 15g, tu roules puis tu aplatis et tu déposes en chapeau sur la boule précédente. COMAN SA CER PA CLER ?

Là tu scelles bien le machin de tous les côtés. Reste plus qu'à découper en éclats les 80g de chocolat et à saupoudrer sur le dessus, avec un peu de fleur de sel c'est encore mieux. 



J'avais vachement peur que les cookies s'étalent à mort à la cuisson, donc je les ai vachement espacé et en fait pas du tout. Donc tu peux les serrer plus que moi, si t'as la flemme de faire deux fournées.

Maintenant, reste plus qu'à enfourner, 10 minutes, pas plus dans un four préchauffé à 180°.


A la sortie du four, c'est merveille, mais faut pas croquer dedans. Ni essayer de les déposer sur une grille, tu cours à la catastrophe. Tu laisses refroidir tranquillou, sur le papier sulfurisé, juste en ôtant la plaque en dessous.

Et Voilà. MERVEILLE JE TE DIS.


Adios bitchachos




6 commentaires:

  1. Je viens de choper deux caries juste en les regardant, sublimes ces cookies !

    RépondreSupprimer
  2. Mandieu, ma vie de pseudo bombasse des internets s'arrête ici et maintenant.

    RépondreSupprimer
  3. Et si on ferme pas le cookie en étape 3 il se passe quoi, keskya (oui je suis en pleine crise d'ado) ? ÉRUPTION DE GRAS ? CASSE DES INTERNETS ??

    RépondreSupprimer
  4. Faits !!! Enfin presque !!!
    Ahlala, foirage de caramel pour commencer. Oui, le sucre complet, pas une bonne idée, ça fait des geysers de fumée blanche qui sentent le brûlé et, quand tu ajoutes le beurre, les 2 s'évitent copieusement... End of story.
    Ensuite, avec mon mec, c'était not' première fois... qu'on faisait des cookies, coquine. Du coup, la prochaine fois on saura qu'il faut rajouter un peu de farine pour pas se retrouver avec des galettes géantes étalées à la sortie du four (la dame elle avait dit "fat, les cookies"...).
    En bref, on s'est lâché sur la nocciolata au milieu, on a bien rigolé et on s'est régalé quand même, avec une grosse envie de goûter la version in-té-grale un de ces quat'. Mon mec cause mal l'anglais mais il a sorti tout seul "t'en mange un, t'es mort". Hi hi !
    Sayako

    RépondreSupprimer