La fantastique Focaccia (qui n'était pas de moi)

07:00 Ornithorynque Chafouin 4 Comments


Je fais mon retour, comme les jonquilles, avec le printemps, et avec du gras quand même. Après avoir lamentablement raté la première recette testé de focaccia, j'ai tenté celle qui doit être la plus connue des internets.

Eh ben franchement, zéro déception c'était parfait. Limite je pourrais ne pas faire un article et vous renvoyer direct sur le blog susvisé. Mais bon, faut bien que j'écrive quelque chose ici de temps en temps.

Pour une très grande focaccia:

- 500g de farine (la recette disait "type 45" moi j'avais que de la 55, la plus basique et je n'ai pas rencontré de problème)
- 10g de levure de boulanger fraiche (comme j'en ai jamais j'ai utilisé 4g de levure sèche type briochin)
- 8g de sel fin
- 15g d'huile d'olive
- 300g d'eau tiède (pas CHAUDE. Tiède. Genre tu mets le doigt dedans et tu sens pas de différence de température #astuce)

Après il faut aussi 30g d'eau, 30g d'huile d'olive, du gros sel et ce que tu veux pour assaisonner. Moi j'ai mis du thym frais.

La particularité de cette recette c'est de faire quatre temps de pose courts. J'ai bien respecté comme disait la recette et c'était nickel. Comme il faisait frais chez moi, j'ai à chaque fois fait reposer dans mon four, préchauffé à 40° et éteint au moment d'enfourner la pâte.

Bref, passons à la préparation.

Si tu as de la levure fraiche, tu l'émiettes, la mélanges à l'eau tiède. Si tu as de la levure briochin, tu la verses également dans l'eau tiède, mais tu attends bien 15 minutes qu'elle se dissolve.


Si tu as un robot, arme-le de son crochet à pâte, si tu n'en as pas, arme-toi de patience.
Dans le bol du robot (ou ton saladier)verse ta levure, la farine, l'huile d'olive et le sel. Tu pétris lentement mais longuement (environ 10min au robot).

Si tu veux ajouter des choses cool comme des tomates séchées c'est là. Attention, prends pas des tomates séchées qui baignent dans l'huile tu vas niquer ta pâte. Prends des tomates séchées tout court,on en trouve chez les traiteurs italiens par exemple. Ou fous-y des olives.

C'est le moment de sortir ta pâte, de la rouler en boule, de l'huiler avec amour, de la couvrir et de la laisser poser 10 minutes.

Ensuite, tu déposes ta pâte sur du papier cuisson sur la plaque du four sans l'étaler. Et encore 10 minutes de pause.


Là, tu sors ton rouleau à pâtisserie et t'étales JUSTE UN PEU en appuyant PAS FORT. Et hop, 30 minutes de repos.


Il faut ensuite faire l'émulsion avec l'eau, l'huile d'olive et le gros sel. Tu mélanges bien fort à la fourchette ou au fouet.


Tu reprends ta pâte et tu fais des trous dedans avec tes ptits doigts. Et là, tu verses l'émulsion sur la pâte. Oui y'en a beaucoup, c'est normal, t'en fous partout, c'est pas grave.


Là c'est le moment d'ajouter les herbes.....Et de laisser lever encore 20min.


T'es arrivé(e) au bout des temps de repos: tu enfournes à 200° pour 20 minutes, et là, tu crèves de bonheur.





4 commentaires: